Immaculée Conception

15 décembre 2019

Frères et soeurs 

Nous célébrons ce aujourd’hui  le beau  et grand dogme de l’Immaculée-Conception. Un dogme de convenance comme on disait en mariologie.  De convenance, parce qu’ il convenait que la Mère de Dieu ait été Immaculée dans sa conception dès les premiers instants de sa vie tout simplement parce qu’il ne convenait pas que la Mère de Dieu n’eut appartenu au Prince des ténèbresne fusse qu’un seul instant par le fait de la faute  originelle.

Bien que ce Dogme n’ait aucun appui dans les Saintes Écritures et qu’il ait même été rejeté par de grands mystiques tel que Saint Bernard, il n’en reste pas moins qu’il est encadré par deux grandes  apparitions de la Vierge Marie reconnues par l’Église. Celle de la Rue du Bac à Paris pour le préparer et celle de Lourdes pour l’authetifier.

Quand en 1830 laVierge Marie apparut à Sainte Catherine Labouré sur la Rue du Bac à Paris pour lui demander de faire frapper une médaille autour de laquelle serait gravée l’invocation: «  O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous », elle préparait par les mots: « conçue sans péché »  la voie à ce grand dogme de l’Immaculée Conception et donnait, nous dit-on,  au pape Pie IX le courage pour le promulguer  le 8 décembre 1854.

Puis quand en 1858, quatre ans à peine après la promulgation du dogme, Marie apparut à la jeune Bernadette Soubirou à Lourdes  pour lui révéler que son nom était  l’Immaculé Conception, Elle venait authentifier de dogme de l’Immaculée Conception. »

Nous avons donc un dogme de foi encadré par deux apparitions mariales reconnues par l’Église: Celle de la rue du Bac à Paris en 1830 et celle de  Lourdes en 1858.

Mais que nous dit au juste ce dogme de foi. Il nous dit tout simplement que :

La Bienheureuse Vierge Marie a été au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur particulière du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel.

Marie a donc été préservée de la souillure du péché originel comme nous en avons été purifiés par les mérites de Jésus-Christ.

Frères et soeurs 

Marie, la Vierge Immaculée dès les premiers instants de sa conception, le demeura tout au long de sa vie. Jamais elle ne commis de péché. Ce qui est loin d’ être notre cas à chacun et chacune de nous.

Dans toutes nos difficultés quand nous sentons que le Malin veut nous mettre le grappin dessus, comme le disait le curé d’Ars, tournons-nous vers Marie et disons-lui  avec confiance la  prière de la Médaille miraculeuse: « O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

f. Bruno-Marie