La liturgie dans la vie de moine

Toute notre vie monastique nous invite à devenir, au quotidien de nos jours, une hymne de louanges à la gloire de ce Dieu qui nous a séduits et conduits au désert pour nous y faire entendre ce merveilleux silence où son amour se raconte et se livre. Ainsi, toute notre journée devient-elle comme une promenade d’amoureux où, Lui et nous et nous avec Lui, découvrons le bonheur de marcher ensemble et la grâce de contempler son œuvre de salut qui s’accomplit en nous, entre nous et au cœur du monde.

La prière de Sexte

C’est pourquoi la qualité de nos journées repose principalement sur ces instants de grâces partagées que sont nos temps de prière communautaire depuis l’office de nuit, les grandes heures du début et de la fin du jour, en passant par les petites heures du milieu du jour pour se terminer par l’office du soir. Et pour nous, comme chanter c’est prier deux fois, nous prions ces moments privilégiés de présence mutuelle en chantant.

Et au cœur de notre prière chorale se vit alors le mystérieux agir de Dieu au plus intime de nous-mêmes et l’encor plus mystérieux agir de nos chants sur Dieu où la création toute entière et l’immensité de l’humanité se découvrent travailler par la grâce de Celui qui veut faire toute chose nouvelle pour sa Gloire et notre plus grand Bonheur.

Aussi, notre église et chacun de ces moments de prière ayant pour centre l’eucharistie quotidienne, deviennent-ils autant d’oasis de paix et ressourcement où les retraitants et les retraitantes tout comme les passants et passantes qui s’arrêtent en nos murs peuvent reprendre souffle, entendre le chant des sources intérieures toutes pleines de vie et se laisser bercer par la voix de Celui qui veut se faire si proche qu’Il ne cherche qu’à épouser nos vies pour les faire naître à sa propre vie.